Rencontres d'artistes contemporains

In Fine+Casse-Pipe//Beaubourg

Du 20.04.2016 au 06.06.2016

Florian Pugnaire et David Raffini sont lauréats du Prix de la Fondation Ricard (2015). Leurs films « In Fine » et « Casse pipe » (2010) sont présentés à Beaubourg jusqu’au 6 juin. Les deux œuvres vidéos viennent enrichir la collection du Centre Pompidou, comme c’est le cas pour une sélection d’œuvres de tous les lauréats du prix

« In Fine » retrace leur performance au Palais de Tokyo en 2010. L’intention était de créer une sculpture, issue de la compression d’un gros engin de type tractopelle. 4 étapes se succèdent pendant l’été 2010: production, performance (une heure un soir de juillet), exposition et enfin projection du film. Les artistes parlent d’une « performance autodestructrice ». La mise en scène évoque « une atmosphère post-apocalyptique, vidée de toute présence humaine et la friche du Palais de Tokyo, fermée à l’époque depuis 20 ans, devient le décor d’un ballet mécanique qui s’apparente à une dernière danse ». Évoquant les compressions de César, les matériaux sont ainsi soumis à rude épreuve, avant de renaitre sous une forme nouvelle.

« Casse pipe » met en scène la reconstitution d’une bataille napoléonienne. Les deux artistes apparaissent à l’image. La caméra suit un déserteur (interprété par David Raffini) qui évolue dans des décors de fin du monde et s’égare dans des lieux en décomposition. Il erre seul au monde et pose la question de la désertion comme seule issue. Concernant le titre du film : lorsqu’un soldat était blessé sur le champ de bataille, on l’opérait immédiatement, sans ménagement, avec pour seule consolation, une pipe d’opium pendant l’intervention. Lorsque la pipe (en argile) tombait et se brisait au sol, on savait que le soldat était mort. Le film convoque parallèlement aux errances du déserteur, des scènes de bataille et de leurs suites.